Piratage de compte et vol d’identité numérique

Piratage de comptes et vol d’identité

L’usurpation d’identité numérique ou vol d’identité en ligne, peut prendre plusieurs formes. De manière générale, il s’agit de personnes mal intentionnées, lesquels utilisent le nom et les informations personnelles de la victime, pour diffuser des messages haineux en son nom, afin de lui nuire sur le plan personnel ou professionnel.

L'empreinte numérique laissée par un enfant est constituée dès qu'une photo est publiée et son nom est mentionné sur Internet. Parce que toutes les mentions en ligne sont potentiellement visibles à tous, il est important que les parents protègent la vie privée des enfants et qu’ils leur expliquent les précautions à prendre avec les données personnelles et Internet.

Piratage et vol de comptes sur les réseaux sociaux ou de jeux en ligne

La création d’un faux profil se fait grâce aux données personnelles récupérées sur le vrai profil de la victime – et pour cela, il faut que les coupables aient accès à ces données. Les informations sur la date et ville de naissance, le nom de l’animal de compagnie ou du surnom de la victime sont accessibles publiquement si les paramètres de sécurité ne sont pas configurés manuellement.

Ce faux profil sert aux malfaiteurs pour diffuser des messages obscènes, insultants et violents, sous le nom de la cible, pour ternir sa réputation. Le voleur se fait passer pour sa victime sur les réseaux sociaux et cherche volontairement à provoquer les autres utilisateurs.

Comme les relations sociales sont une composante digitale de plus en plus importante, ce type de détournement d’identité numérique a un impact très négatif sur l’entourage de l’enfant. La réputation de la victime est entachée et nécessite des explications laborieuses, voire provoque des conflits avec son entourage.

Il peut également arriver que le vrai compte de l’enfant soit piraté et que les responsables s’en servent à des fins malveillantes

  • soit pour nuire à la victime, en publiant des messages haineux et créant des conflits entre la victime et les amis,
  • soit pour utiliser son profil pour des objectifs illégaux : envoi massif de messages de spam au carnet d’adresses, diffusion des liens vers des sites Web contenant des virus, ou encore des tentatives d’arnaque pour obtenir de l’argent.

La technique de piratage la plus largement répandue est l'hameçonnage (le phishing) : l'utilisateur reçoit un e-mail provenant d'une source d'autorité (Facebook, Google, Blizzard) dans lequel on lui demande de fournir ses identifiants pour éviter que son compte soit suspendu. Une autre technique, le scam, consiste à créer une relation avec la cible grâce aux échanges via la messagerie instantanée, puis d’abuser de sa confiance en l’amenant à dévoiler son mot de passe et son identifiant de connexion.

L'arnaque repose sur la crédulité de la victime - ce qui est souvent le cas des enfants !

Lutter contre l’usurpation d’identité numérique

Des années plus tard, les traces numériques de ces messages seront encore en ligne. Alors, comment évaluer l’impact d’une mauvaise blague d’un camarade de classe sur l’avenir professionnel de la victime ? Des commentaires haineux ou des photos compromettantes constituent de futurs préjudices, dont les conséquences sont encore difficiles à évaluer.

Garder la main sur les informations privées est essentiel. Beaucoup de responsables effectuent des recherches sur les candidats sur Internet. Et selon les paramètres de confidentialité activés, ils pourraient tomber sur une vidéo de fin de soirée ou des propos injurieux.

Avant de poster des photos de ses enfants en ligne, chaque parent doit se demander :

  • Quel impact cette photo pourra avoir dans 10 ans sur la vie de mon enfant ?
  • Comment pourrait-elle être interprétée hors contexte ou dans un contexte différent ?
  • Est-elle embarrassante ?
  • Qui peut la voir ?

Quelles informations les enfants ne doivent jamais pas partager en public

  • L’âge et la date de naissance
  • Nom et prénoms
  • L’adresse complète
  • Numéro de téléphone
  • Nom de l'école fréquentée
  • Mot de passe et identifiant de connexion

Que faire en cas de vol de compte ?

  • Vérifier si les autres comptes sont compromis et modifier des mots de passe

  • Contacter immédiatement le service support du réseau social sur lequel le vol a eu lieu pour signaler le vol et demander une suspension du compte avant que des dégâts ne soient commis

  • Avertir le cercle d’amis et de relations de l’imposture et demander d’effacer les messages reçus

  • Enfin portez plainte contre X en vertu de la loi Loppsi 2 de 2011 :
    L'usurpation d'identité en ligne est passible désormais d'une peine maximale de 1 an de prison et 15.000 euros d'amendes. Même peine pour tout usage de données "permettant d'identifier un tiers en vue de troubler sa tranquillité ou celle d'autrui, ou de porter atteinte à son honneur ou à sa considération" est puni de la même manière

Plus d’informations sur les procédures de sécurité à mettre en place et la protection sur les réseaux sociaux sur le site Bitdefender.

 

Mentions légales

Editeur et contact
Le contenu du site localisé à l’adresse Internet http://www.witigo.eu est édité par la société Eptimum au capital de 510 000 €,
49 rue de la Vanne, 92120 Montrouge, France.
Téléphone : + 33 (0) 1 49 85 85 85
R.C.S. Nanterre B 495 144 750

Traitement des données
Les informations recueillies à partir de l’adresse Internet http://www.witigo.eu font l’objet d’un traitement informatique destiné à permettre l’envoi d’offres commerciales ou d’informations au visiteur ayant réalisé une action afin de les recevoir. Le destinataire des données est la société Eptimum dont le fichier informatique est déclaré à la CNIL sous le numéro 1237575.
Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant à la société Eptimum.
Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant.

Cookie stockant des informations relatives à la navigation d’un visiteur
La navigation sur le site nécessite l'implantation automatique d'un fichier de type "cookie" dans votre ordinateur. Un cookie ne permet pas de vous identifier; en revanche, il enregistre des informations relatives à la navigation de votre ordinateur sur le site (les pages que vous avez consultées, la date et l'heure de la consultation, etc.) qu'il sera possible de lire lors de vos visites ultérieures. Ceci est un procédé courant, ne nécessitant aucune action de votre part et ne présentant aucun risque pour votre ordinateur. Si besoin, vous pouvez vous opposer à l'enregistrement de "cookies" en configurant votre navigateur mais dans ce cas certaines zones du site ne vous seront pas accessibles.

2017. Witigo est une marque déposée de Eptimum, éditeur et distributeur de logiciels pour les particuliers et les entreprises.